Le CBD, un allié efficace pour lutter contre les addictions ?

CBD

Si le CBD souffre parfois d’une association erronée avec le THC et le cannabis, la réalité en est toute autre. De nos jours, les effets thérapeutiques du CBD ont été démontrés à plusieurs reprises pour accompagner les personnes souffrant de dépendance au tabac, à l’alcool ou encore au THC. Découvrez dans cet article comment le CBD agit comme un traitement contre les différentes addictions.

Le CBD : un allié pour arrêter de fumer

Grâce à ses nombreuses vertus, le CBD peut être un allié si vous décidez d’arrêter de fumer. Pour cela, il faut se procurer une cigarette électronique, ainsi qu’un e-liquide au CBD. Les recherches ont démontré à plusieurs reprises que le fait de vapoter pouvait accompagner efficacement une démarche d’arrêt du tabagisme. Grâce à la e-cigarette, il est possible de réduire progressivement sa consommation de nicotine, qui est responsable de la dépendance. Malheureusement, l’arrêt du tabac apporte son lot de désagréments : irritabilité, maux de tête, anxiété, troubles de sommeil… Le CBD, grâce à ses effets apaisants, permet de lutter contre ces effets indésirables. Il a également un effet sur un neurotransmetteur, l’anandamide, qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur. Il permet à l’ancien fumeur d’être plus apaisé, et ainsi de vivre plus sereinement son sevrage tabagique. Enfin, le CBD permet grâce à sa concentration en cannabidiol de réduire l’envie de fumer. Pour se débarrasser de l’odeur désagréable du tabac, la vaporisation d’une solution à la fleur de CBD porte ses fruits.

Alcoolisme : les bienfaits du CBD

La dépendance à l’alcool est un facteur de risque pour de nombreuses pathologies : cancer, maladies cardiovasculaires, démence, hépatite… L’alcool peut avoir de graves effets néfastes sur le foie et entraîner des lésions hépatiques, mais pas seulement. Il a également un impact sur de nombreux organes, tels que le cerveau. On estime qu’une personne qui consomme régulièrement de l’alcool a trois fois plus de chances de souffrir de démence. Pour vaincre une dépendance à l’alcool, le CBD est un allié de taille. Lors du sevrage, les effets ressentis peuvent être particulièrement pénibles et à terme, peuvent induire des rechutes. Grâce à ses effets relaxants, le CBD permet de mieux vivre cette étape fondamentale dans la vie d’une personne souffrant de dépendance alcoolique. Des recherches ont également mis en évidence une fonction protectrice des cellules par le biais d’une consommation de CBD. Ainsi, les dommages induits par l’absorption d’alcool sont réduits. Le CBD favorise le procédé de l’autophagie, qui joue un rôle significatif dans la régénération des tissus. Pour bénéficier des effets bénéfiques du CBD, les vapoteurs sont un outil efficace. Il est également possible d’ingérer directement de l’huile de CBD. Mais son goût singulier ne plaît pas à tout le monde.

Dépendance au THC : les atouts du CBD

Les personnes qui possèdent une addiction à l’égard du THC peuvent recourir au CBD afin de se débarrasser de leur addiction. Si à court terme le THC peut procurer des sensations agréables au consommateur (euphorie, relaxation…), il peut induire à long terme des effets indésirables tels que des hallucinations ou une paranoïa. Après quelques mois ou quelques années de consommation quotidienne, il peut également nuire à la concentration et à la mémoire. Les effets indésirables sont d’autant plus importants si le début de la consommation remonte à l’adolescence. Cependant, des solutions existent, et permettent de sortir de la dépendance. Une étude parue dans la fameuse revue scientifique The Lancet a mis en évidence des résultats très encourageants. Ainsi, il a été démontré qu’à certaines doses, le CBD pouvait diminuer significativement le recours au THC par les consommateurs. Ainsi, les personnes souhaitant arrêter de consommer du THC peuvent dans un premier temps se tourner vers les produits dérivés du CBD. Grâce à certaines similitudes, le CBD permet de procurer une satisfaction au consommateur dépendant au THC. Toutefois, contrairement au THC, le CBD ne possède aucun effet psychotrope. Il n’a pas non plus d’effet de dépendance.

Le CBD peut-il rendre dépendant à son tour ?

Si le CBD est régulièrement associé au cannabis et au THC, il n’a aucun effet psychotrope et ne possède aucun effet addictogène. L’achat de CBD est autorisé en France. Contrairement au THC, il n’agit en aucun cas sur le système de dopamine, qui est impliqué dans les comportements d’addiction. Bien au contraire, le CBD possède de nombreux bienfaits et se révèle être un traitement efficace contre de nombreuses formes d’addiction (tabac, alcool, THC, opiacés…). Il permet d’accompagner le sevrage de certaines substances et possède des vertus que l’on nomme “anti-craving”. Cela signifie qu’il réduit la sensation de manque chez le consommateur.