Remèdes maison pour traiter un rhume

Publié le : 09 juin 20217 mins de lecture

Un rhume dans le contexte d’un refroidissement est généralement inoffensif et disparaît de lui-même, surtout si vous soutenez activement votre corps dans son rétablissement. Par conséquent, les médicaments ne sont pas nécessairement nécessaires pour traiter un rhume. Des remèdes maison et quelques conseils simples suffisent souvent pour maîtriser les symptômes. Vous trouverez ci-après des informations sur les mesures à prendre pour soigner un rhume.

A. Les bonnes pratiques

Une première étape importante pour traiter un rhume naturellement est de créer un environnement adéquat. Vous devez donc respecter les conseils suivants :

– Assurez-vous d’un climat ambiant agréable : les pièces trop chaudes et trop sèches ne sont pas faites pour votre muqueuse nasale stressée.

– Installez un humidificateur ou accrochez des serviettes humides.

– Vous pouvez également mettre un bol d’eau sur le radiateur.

– Même si l’humidité de l’air est réduite, surtout en hiver, n’oubliez pas de ventiler plusieurs fois par jour, de cette façon, l’air contaminée par les virus, est remplacé par de l’air frais. La méthode la plus appropriée est la ventilation dite de choc.

– Évitez les pièces enfumées et surchauffées.

Dans le même thème : 9 remèdes et traitements naturels pour soulager les crampes menstruelles

B. Traiter un rhume avec un spray nasal

Les sprays et gouttes nasales permettent à la muqueuse nasale de gonfler et d’assurer une nuit paisible. Certains contiennent des médicaments sympathomimétiques, ceux-ci ne doivent être utilisés que pendant une courte période, sinon une rhinite médicamenteuse, une soi-disant dépendance aux pulvérisateurs nasaux peut se développer.

Avant d’utiliser de tels remèdes contre le rhume chez les bébés ou les jeunes enfants, vous devez consulter un médecin. Les remèdes peuvent affecter le système cardiovasculaire de l’enfant. Il est préférable d’utiliser des gouttes nasales et des sprays spéciaux pour les petits enfants.

Les préparations qui humidifient la muqueuse nasale sont inoffensives. Cela provoque également un gonflement de la muqueuse, le mucus visqueux est liquéfié et peut s’écouler plus facilement. Ils contiennent par exemple du sel de mer naturel ou du sel Emser.

C. Autres médicaments pour le rhume

Les comprimés contenant de l’acide cromoglicique aident à lutter contre la rhinite allergique. Si le mucus est particulièrement dur, des préparations mucolytiques contenant de l’acide acétylsalicylique, de l’ambroxol ou des substances végétales comme le lierre ou le myrtol sont efficaces. À propos : le rhume étant une maladie virale, les antibiotiques n’ont généralement pas d’effet sur le rhume.

D. Remèdes maison : inhalation, enveloppements et rinçages

Les bains de vapeur à la camomille, aux sels minéraux ou à la guimauve sont des remèdes maison éprouvés contre le rhume. L’anis, l’eucalyptus ou la sauge sont également bons pour l’inhalation. Les inhalateurs ont l’avantage, par rapport à la méthode classique du bol et de la serviette, que la vapeur n’irrite pas les yeux.

Le rinçage nasal au sel de mer humidifie également la muqueuse nasale et la fait gonfler. Utilisez une douche nasale, par exemple. Les rinçages permettent non seulement de décoller les sécrétions congestionnées, mais aussi d’éliminer les agents pathogènes de la muqueuse nasale. Vous pouvez aussi vous allonger dans le lit avec une compresse de poitrine chaude et transpirer pour évacuer le froid. Vous pouvez soit faire la compresse avec des serviettes humides uniquement, soit ajouter des pommes de terre bouillies, écrasées et encore chaudes. Une serviette sèche par-dessus, puis au lit et dormez bien.

– Boire suffisamment de liquides

Le plus important est de disposer d’une réserve suffisante de fluides. Buvez au moins deux, mieux trois litres par jour. Avec les tisanes non sucrées, vous faites d’une pierre deux coups : la tisane chaude liquéfie le mucus visqueux, en plus, les herbes déploient leur effet curatif.

Par exemple, essayez une infusion de fenouil, de sauge, d’achillée millefeuille ou de groseilles séchées. Le jus de sureau a également fait ses preuves. Vous pouvez le boire pur ou mélangé à du thé. Et bien sûr, la soupe de poulet maison est également utile, elle nourrit et contient beaucoup de liquide.

– Homéopathie contre le rhume

Pour les rhumes liquides, on peut utiliser des remèdes issus du domaine de l’homéopathie, tels que pour l’homéopathie des enfants, le Sambucus nigra : le sureau noir est particulièrement adapté.

– Acupression contre le rhume

Le yintang, un point d’acupression particulièrement important contre le rhume, se trouve exactement au milieu entre vos sourcils. Si cela est trop douloureux pour vous, choisissez le point Colon 4, qui se trouve au milieu du pli charnu entre le pouce et l’index. Appuyez sur le point sélectionné aussi fort que possible pendant une ou deux minutes et répétez la procédure après une demi-heure si nécessaire.

E. Quand faut-il consulter un médecin pour un rhume ?

Le froid est généralement inoffensif. Toutefois, dans les cas suivants, vous devez absolument consulter un médecin.

F. Prévenir un rhume : 5 conseils

Comme pour toutes les maladies, la meilleure chose à faire avec un rhume est de ne pas le laisser se produire en premier lieu. Veuillez suivre ces conseils pour éviter un rhume :

– Maintenez votre système immunitaire en forme grâce à une alimentation équilibrée et à des exercices en plein air.

– Dormez dans une chambre fraîche et bien aérée et faites attention à l’humidité.

– Maintenez votre muqueuse nasale humide en buvant suffisamment et en inhalant si nécessaire.

– Mouchez-vous correctement : maintenez une narine fermée et soufflez dans l’autre.

– Il est préférable d’utiliser le même tissu une fois de moins qu’une fois de plus.

– Il est également conseillé d’éviter si possible les grandes foules de personnes pendant la saison froide, afin de ne pas attraper un rhume.

Plan du site