9 remèdes et traitements naturels pour soulager les crampes menstruelles

Vous commencez à ressentir un mal de tête et une légère indisposition, puis vous frappez le calendrier et vous savez déjà : cette période du mois est revenue et vous êtes sur le point d’avoir vos règles.

La menstruation est un cycle naturel du corps de la femme et aujourd’hui, elle est beaucoup plus libre des tabous du passé, comme ces vieilles croyances selon lesquelles les femmes en période de menstruation ne pouvaient pas se laver les cheveux ou frapper un gâteau ( !).

Mais il y a une chose dont nous ne nous sommes pas encore débarrassés : les crampes menstruelles. Ces douleurs sont le résultat des contractions de l’utérus pour expulser la préparation à une grossesse qui n’a pas eu lieu, afin que votre corps puisse éliminer cette couche de sang.

Lorsque l’utérus se contracte trop fortement, il finit par comprimer les vaisseaux sanguins qui l’entourent, interrompant le flux d’oxygène vers les muscles utérins et, par conséquent, donnant lieu à des coliques.

Maintenant que vous savez d’où viennent généralement ces tracas un jour ou deux avant les menstruations, que diriez-vous de trouver quelques conseils naturels pour soulager ces symptômes ? Vérifiez-les :

1. Votre alimentation influence

Les substances inflammatoires et les carences nutritionnelles peuvent aggraver les crampes menstruelles, soit en déclenchant une réaction du corps, soit en affectant le flux sanguin.

Ainsi, plus qu’à tout autre moment du mois, la période prémenstruelle nécessite une alimentation particulière. Investissez dans des aliments aux propriétés anti-inflammatoires, tels que les tomates, l’huile d’olive, les noix, les poissons gras, les fruits rouges et les agrumes.

Malheureusement, le sucre provoque des inflammations, donc s’attaquer à une barre de chocolat ne sera pas une bonne idée. Mais en même temps, le chocolat est riche en magnésium, de sorte que vous pouvez recourir à un ou deux petits carrés de chocolat amer pour atténuer l’inconfort de cette période.

Évitez également les aliments transformés qui sont riches en conservateurs et autres additifs, car ils aggravent généralement la douleur des coliques.

2. Prenez votre multivitamine

Il est parfois un peu difficile de se rappeler de prendre la multivitamine tous les jours, mais pendant la période prémenstruelle, il vaut mieux être discipliné.

En outre, certains spécialistes recommandent de consommer un supplément de vitamines du complexe B, ce qui permet d’éviter les gonflements. La vitamine B6 aide à éviter les gonflements et est présente dans le riz brun, qui contient encore du calcium et du zinc.

3. Faites des exercices légers

La gêne causée par les coliques et les gonflements est un obstacle de trop pour faire face à la salle de sport pendant la période pré-menstruelle, mais gardez à l’esprit que les exercices d’aérobic fonctionnent comme des analgésiques naturels.

Cela se produit en augmentant le flux sanguin et en libérant des endorphines, qui combattent les prostaglandines (substances qui provoquent la douleur) et réduisent les contractions de l’utérus. Bien sûr, un entraînement intensif n’est pas la meilleure option ces jours-ci, il vaut donc mieux faire une promenade ou pratiquer le yoga.

4. Faites une compresse chaude

La chaleur est un excellent allié pour lutter contre les crampes menstruelles. La poche d’eau chaude appliquée sur les points douloureux sera votre meilleure amie de nos jours.

L’explication est que la chaleur stimule la vasodilatation, augmentant le flux sanguin et réduisant la douleur.

5. Le petit remède de grand-mère fonctionne

Les conseils de grand-mère sont toujours valables lorsqu’il s’agit de soulager les coliques. Essayez de masser la région avec de l’huile de sauge, qui agit comme un antispasmodique.

En outre, investissez dans le thé au gingembre, qui est anti-inflammatoire, et dans l’aromathérapie au fenouil, à la camomille et à la marjolaine.

6. Restez hydratée

Cela peut sembler contradictoire, mais l’eau aide le corps à ne pas retenir les liquides, donc à rester hydraté pour éviter les gonflements. Les thés sont également utiles, surtout les thés chauds : ils augmentent la circulation sanguine et détendent les muscles.

Il est également intéressant d’augmenter la consommation d’aliments à forte teneur en eau, comme le concombre et la pastèque.

7. Recours à la médecine orientale

Selon la médecine orientale, l’expérience de la douleur n’est pas seulement physique, mais comporte également un aspect psychologique. Dans le cas des coliques, elles seraient causées par une “stagnation” de l’utérus.

Il est donc recommandé d’utiliser la technique de libération émotionnelle, ou EFT. Cette technique aide à équilibrer les rythmes naturels du corps et le flux d’énergie, en libérant l’énergie bloquée.

8. Expérience de la chiropratique

Bien que la chiropratique ne soit pas une technique spécifique pour soulager les symptômes de la tension prémenstruelle, certaines femmes disent ressentir une amélioration de leur santé reproductive après avoir adopté cette pratique.

L’explication serait le réalignement de la colonne vertébrale, en particulier dans la région lombaire, améliorant le fonctionnement des nerfs à cet endroit.

9. Bien dormir

Un sommeil non régulé est préjudiciable à la santé générale, interférant avec le cycle menstruel et entraînant irritabilité et fatigue.Comme vous êtes sensible et endolori, le sommeil et le repos sont essentiels pour que votre corps ne soit pas encore plus sollicité pendant cette période.

Ces conseils peuvent aider de nombreuses femmes à soulager la gêne avant les menstruations. Toutefois, si vos symptômes sont suffisamment forts pour vous empêcher de suivre votre routine et nuire à votre productivité, n’hésitez pas à consulter un médecin spécialiste.