Les diffétents types de stress

Le stress est une altération, un état de nervosité que nous ressentons lorsque nous sommes confrontés à une situation dans laquelle nous nous sentons dépassés. Lorsque, par exemple, nous devons gagner plus que d’habitude lors des examens à l’université, le stress frappe à notre porte. Le stress peut être bénéfique lorsqu’il nous aide à recharger nos batteries et à nous concentrer. Elle peut aussi être négative et nous gêner lorsque nous devons terminer un travail. Aujourd’hui, on va parler des différents types de stress dont nous avons tous souffert ou dont nous avons été victimes au moins une fois dans notre vie. Une fois que vous avez identifié le type de stress dont vous souffrez, vous pouvez le gérer de la meilleure façon possible. Découvrons ensemble les différents types de stress.

Le stress dit “bénéfique”

L’industrie est un type de stress très positif. Il est stimulant et motivant, et permet donc à la personne en question d’avoir un comportement positif. Eustress vous donne la vitalité et l’énergie qui jusqu’alors vous semblaient ternes ou absentes. Dans quelles situations l’industrie est-elle utile ? Par exemple, pendant la session d’examens à l’université, nous savons que nous devons beaucoup étudier, mais nous ne pouvons pas le faire. De nombreuses personnes doivent attendre quelques jours avant l’examen pour ressentir le stress et trouver la motivation et la concentration nécessaires pour récupérer même le travail non effectué les jours précédents. Ce type de stress augmente également notre capacité à être créatif. Imaginez que vous deviez réaliser un nouveau projet dans votre entreprise et que vous deviez apporter une contribution nouvelle et originale. 

Détresse

Contrairement à l’industrie, la détresse est très négative. C’est un type de stress désagréable qui se manifeste face à une menace. L’anxiété, la panique ou la peur sont quelques-uns des symptômes qui accompagnent les personnes en détresse. La détresse peut naître de la perte d’un emploi, de la maladie d’un membre de la famille, d’un accident. C’est une situation qui change soudainement, une chose à laquelle nous ne nous attendions pas et qui nous surprend. En définitive, on peut dire qu’un changement de routine, de vie en général, peut s’accompagner de détresse. Mais ce n’est pas l’aspect le plus grave. Il est très difficile de se débarrasser de ce genre de stress. Il faut se battre beaucoup, être très fort pour y faire face et s’assurer de ne pas se laisser déborder. Ce type de stress peut également entraîner le développement de maladies. Elle commence probablement par des rhumes, des allergies ou de l’eczéma qui deviennent alors de plus en plus fréquents. Ces conditions peuvent alors conduire à des affections plus graves. Faites attention si vous souffrez de détresse. Ne vous laissez pas submerger. Ça peut paraître plus facile à dire qu’à faire, mais lorsque vous êtes confronté à un défi ardu, qui vous effraie et pour lequel vous savez qu’une somme importante de travail est requise, essayez de ne pas trop stresser. Plutôt que de paniquer, fermez les yeux, respirez profondément et acceptez-le. En fait, un peu de stress ou le bon type de stress peut même vous aider à rester motivé et à faire face à ce défi. Encouragez-vous en pensant à tout ce que vous gagnerez en le surmontant et transformez votre détresse en eustress.

Hyperstress

Nous souffrons d’hyperstress lorsque nous sommes surchargés de sensations émotionnelles écrasantes. Nous sommes incapables de traiter ces émotions et nous nous sentons donc saturés. Quand l’hyperstress se manifeste-t-il ? Lorsque nous faisons quelque chose, une activité, une tâche qui demande un effort excessif. Nous pensons encore au travail, qui demande souvent beaucoup d’efforts. Nous donnons plus que nous ne pouvons donner, nous sommes dépassés et il suffit de peu pour nous faire exploser. La colère et la rupture émotionnelle peuvent survenir à tout moment. Lorsque nous exigeons trop de nous-mêmes, il y a un déchaînement émotionnel qui sera impossible à contenir.

Hypostress

L’hypostress est une conséquence de l’ennui et du manque de motivation. Il s’agit d’un type de stress très différent des précédents. Un stress qui n’est pas lié à une pression ou à une tension, bien au contraire. Ce type de stress affecte les personnes agitées, très créatives, qui se retrouvent à faire des travaux répétitifs. Ils se sentent bloqués ou incapables de faire ce qu’ils veulent pour diverses raisons. Dans cet état, les gens deviennent stressés. Ils ont besoin de vivre des expériences différentes, de s’occuper de choses qui nécessitent un apprentissage continu ou de vivre de nouvelles expériences. Vous vous êtes certainement identifié dans l’une de ces descriptions, peut-être à la fin des vacances, quand il est temps de retourner au travail, de se fixer des objectifs, de ressentir à nouveau la pression. Est-ce là le stress dont vous souffrez ? Ces quatre types de stress qu’on a décrits peuvent également se produire ensemble ou dans différentes situations de la vie. Cependant, il y a toujours un type qui domine les autres.

Stress aigu et chronique

L’origine du stress, son accumulation, son intensité et sa fréquence engendrent différents stress :

  • Le stress aigu

Il résulte d’une situation inhabituelle ou d’un événement inattendu, déstabilisant : divorce, présentation orale devant un public, période d’examen, entretien. Il est passager et les symptômes liés au stress aigu disparaissent une fois la situation stressante terminée. Occasionnel, ce stress peut être bénéfique pour notre organisme en nous permettant de nous dépasser et de nous adapter à une situation menaçante.

  • Le stress chronique

Il est prolongé et répété. Le stress chronique fait partie de la vie quotidienne de par son apparition systématique : il est la conséquence d’une exposition répétée et/ou continuelle à des sources de stress. L’organisme s’épuise car il doit constamment puiser dans ses réserves énergétiques pour diminuer le stress. Le stress chronique est plus dangereux pour la santé, il engendre des troubles anxieux persistants et peut conduire à la dépression. Le stress de manière générale favorise l’apparition de symptômes d’anxiété et de nervosité.

Quelles sont les différentes manifestations du stress?

On a tendance à opposer le stress physique au stress émotionnel ou psychologique. On aime bien compartimenter les choses afin de les comprendre plus facilement. On le sait bien, le corps et l’esprit sont des entités indissociables. Quel que soit le type de stress, notre cerveau réagit à peu près toujours de la même façon. Cela dit, il existe différentes expressions du stress, entre autres :

  • Anxiété
  • Douleurs dans les muscles, le dos ou le cou
  • Constipation ou diarrhée
  • Dépression
  • Sensation de grande fatigue
  • Maux de tête
  • Hypertension artérielle
  • Essoufflement
  • Troubles du sommeil
  • Problèmes gastriques
  • Perte ou prise de poids

Que faire pour mieux gérer le stress?

Pour commencer, prenez une grande respiration, évaluez la gravité de ce qui vous perturbe et obtenez l’aide qu’il vous faut. N’oubliez pas qu’il ne sert à rien de s’inquiéter de ce que vous ne contrôlez pas. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais comme dit le proverbe, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Voici ce des conseils :

  • Préparez-vous le mieux possible à faire face aux situations qui peuvent vous causer du stress;
  • Tentez de percevoir le changement comme un défi stimulant et non comme une menace;
  • Essayez de résoudre les conflits que vous avez avec d’autres personnes;
  • Demandez de l’aide lorsque vous en avez besoin;
  • Fixez-vous des objectifs réalistes à la maison et au travail;
  • Faites régulièrement de l’exercice;
  • Prenez des repas bien équilibrés et dormez suffisamment;
  • Exercez-vous à la respiration profonde, à la méditation ainsi qu’à d’autres techniques de relaxation;
  • Réservez-vous du temps pour faire des choses que vous aimez!

Il peut être fort utile pour certains de consulter un thérapeute. La pratique régulière d’activités comme le yoga, la marche, la course ou la natation a aussi des effets très bénéfiques. L’acupuncture est reconnue pour son efficacité à soulager les tensions musculaires et autres symptômes de stress.

Les troubles plus graves dus au stress

Si vous n’avez pas su écouter votre corps, l’excès de stress peut entraîner de réels problèmes de santé, qui dépendent de vos prédispositions éventuelles et de vos antécédents. Chez les femmes, il se manifeste plutôt par la dépression. Les hommes quant à eux somatisent plus : ulcères, troubles cardio-vasculaires et problèmes sexuels. De manière générale, on peut identifier certaines maladies qui sont souvent corrélées à un stress trop important :

  • Les maladies digestives : spasmes, bouche sèche, ballonnements, diarrhée, gastrites, ulcères, colopathies ;
  • Les troubles cardio-vasculaires : palpitations, douleurs, gène dans la poitrine, hypertension, angine de poitrine voire infarctus du myocarde ;
  • L’ hyperthyroïdie ; 
  • Les infections virales ou microbiennes à répétition dues à une baisse des défenses immunitaires ; 
  • Les infections cutanées : eczéma, boutons rouges, psoriasis, herpès, chute de cheveux, démangeaisons ;
  • Les troubles gynécologiques : retard ou absence de règles, affections bénignes du sein.

Bien sûr, ces problèmes peuvent survenir en l’absence de toute tension. Mais si vous rencontrez régulièrement l’un de ces maux, n’hésitez pas à rechercher d’éventuels facteurs de stress, afin de les éviter.