Vitamine B12 (Cobalamine), pourquoi on en a besoin ?

Publié le : 07 décembre 20205 mins de lecture

La vitamine B12 (cobalamine) est l’une des vitamines la plus essentielle dans le bien fonctionnement de l’organisme humaine. Elle est principalement impliquée dans la formation du sang, le bon fonctionnement du cerveau et de maintenir l’intégrité du système nerveux.

Pourquoi le corps a-t-il besoin de la vitamine B12 ?

 La vitamine B12 joue un rôle important dans divers processus métaboliques. Par exemple, elle intervient dans la dégradation de certains acides gras. La vitamine B12 soutient également la formation du sang en transformant l’acide folique stocké dans l’organisme en sa forme active. La vitamine B12 est un terme collectif désignant divers composés ayant la même structure chimique de base, appelés cobalamines. La vitamine B12 est présente dans les aliments, principalement sous forme de protéines.

Quels aliments contiennent de la vitamine B12 ?

La vitamine B12 se trouve dans les aliments pour animaux. Les bons fournisseurs sont la viande, le poisson, les œufs, le lait et les produits laitiers. En petites quantités, la vitamine se trouve également dans les produits végétaux, par exemple dans la choucroute.

Besoin quotidien en vitamine B12

Les besoins quotidiens selon les recommandations de la Société allemande de nutrition sont : pour les adolescents de 15 ans et plus ainsi qu’adultes : environ 4 microgrammes. Pendant la grossesse et l’allaitement, le besoin passe à 4,5 à 5,5 microgrammes (sous consultation de votre gynécologue). Il est conseillé de manger du poisson une ou deux fois par semaine et, avec modération, de la viande de qualité. Offrez-vous un œuf au petit-déjeuner de temps en temps. Les produits laitiers peuvent être aussi consommés quotidiennement.

Que se passe-t-il en cas de carence en vitamine B12 ?

Le corps humain ne peut pas produire lui-même la vitamine B12. Bien que les bactéries qui produisent la vitamine se trouvent dans les intestins, l’organisme ne peut pas utiliser suffisamment cette source. Si la vitamine B12 pénètre dans l’estomac avec les aliments, un mécanisme complexe s’enclenche : la vitamine est libérée des aliments et liée à des protéines de transport spéciales. Ce facteur est appelé facteur intrinsèque (FI) et est nécessaire pour que le corps puisse absorber la vitamine B12 par la muqueuse intestinale. Une carence en vitamine B12 est également constatée en Allemagne.

Cependant, la plupart des gens prennent plus que la dose quotidienne recommandée. Si vous suivez un régime végétalien, vous pouvez développer une carence en vitamine B12 après des années. Les personnes souffrant de maladies intestinales telles que la maladie de Crohn, une gastrite persistante ou un manque de facteur intrinsèque peuvent également être sous-approvisionnés. Dans ces maladies, une trop faible quantité de vitamine B12 peut être absorbée par les intestins. Les médicaments qui inhibent la production d’acide gastrique (appelés inhibiteurs de la pompe à protons, comme l’oméprazole) peuvent également avoir un effet néfaste à long terme. Les personnes âgées de plus de 65 ans souffrent plus fréquemment d’une carence. La principal symptôme d’une carence en vitamine B12 est sous une forme particulière d’anémie (anémie mégaloblastique) qui peut s’accompagner de pâleur et d’une fatigue accrue. Des symptômes tels que brûlure de la langue, picotement et engourdissement, insécurité de la démarche ou confusion peuvent aussi parfois indiquer une carence en vitamine B12.

Que se passe-t-il en cas de surdosage de vitamine B12 ?

À ce jour, aucun effet nocif n’est connu en cas de surdosage de vitamine B12. S’il y a trop de vitamine B12 dans les aliments, le corps n’en absorbe pas automatiquement plus. Au contraire, elle peut excréter une plus grande quantité de la vitamine en même temps. Les compléments alimentaires à forte dose n’apportent donc aucun bénéfice supplémentaire. En consultation avec le médecin, des compléments alimentaires peuvent toutefois être conseillés aux personnes dont l’approvisionnement est insuffisant (par exemple les végétaliens).

Remarque importante

Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre des préparations vitaminées. Sachez que les compléments alimentaires ne sont pas toujours recommandés. Une surdose ou une mauvaise combinaison de compléments alimentaires peut faire plus de mal que de bien. Les recommandations de votre gynécologue s’appliquent aux femmes enceintes.

Plan du site