5 signes qui vous indiquent que vous êtes au bord de la fatigue

Dans la vie de tous les jours, suivant divers rythmes, c’est normal de se sentir fatigué. La fatigue est une sensation pénible qui est causé par un effort, une activité physique ou intellectuelle excessive. Il ne faut pas négliger les signes de fatigue. Généralement, un signe de fatigue est souvent traduit par des courbatures dans le corps.

Changements de comportement au travail

« On est malade. » Cela peut sembler un peu effrayant de lire cette phrase, mais la vie moderne fait vivre tout homme dans un stress et une fatigue constants. Ces symptômes, mal administrés, peuvent conduire à un épuisement de l’organisme qui compromet les performances dans les activités quotidiennes de chacun. Si vous avez du mal à accomplir des tâches que vous avez toujours remarquées, gardez l’œil ouvert, il peut s’agir d’épuisement physique et mental, c’est-à-dire de fatigue. Selon les experts, lorsque la personne est au bord de la fatigue, il est possible d’identifier certains changements de comportement au travail :

1 – Pire dans les habitudes alimentaires

L’appétit peut être affecté par l’anxiété causée par la pression au travail. C’est un signe de fatigue. Vous avez donc tendance à vous défouler sur la nourriture pendant et après le travail, en consommant plus d’aliments gras et épicés pour compenser l’émotionnel.

Avez-vous déjà entendu parler de l’expression “aliments de réconfort” ? En général, c’est cette nourriture qui vous rappelle de bons souvenirs, quelque chose que vous mangez et qui semble embrasser votre cœur. Mais d’un autre côté, il peut aussi être le méchant de l’histoire, puisqu’on opte souvent pour des aliments totalement industrialisés qui peuvent créer une dépendance et être nocifs pour la santé.

2 – Travaille mais ne produit pas

Procrastination. La fatigue est liée au report des tâches et aux retards dans les délais. “La productivité de la personne diminue, même si elle est présente dans l’environnement de travail”, souligne un spécialiste en médecine préventive. Cela peut être aussi un signe de fatigue.

Cette dispersion émotionnelle fait rarement manquer l’entreprise à l’employé, ce qui rend le diagnostic très difficile, mais face à l’inefficacité elle-même, la personne commence à se sentir encore plus mal et plus épuisée mentalement.

3 – Il veut à peine partir

Aimer avantageusement un travail mais plus de motivation? La perte de plaisir pour la routine au travail compromet beaucoup la productivité car elle épuise l’énergie nécessaire à la réalisation de vos projets. C’est aussi un signe de fatigue !

Outre le manque d’autostimulation, les professionnels au bord de la fatigue peuvent devenir plus agressifs, réagissant de manière dure et impatiente, endommageant l’environnement de travail et les relations avec les collègues.

4 – Mauvaises nuits de sommeil

Quand vous êtes au travail, vous ne produisez pas et quand vous êtes à la maison, vous ne cessez de penser au travail. Les troubles du sommeil ont augmenté chez les professionnels qui ne remplissent pas les tâches qui leur sont assignées, c’est-à-dire que vous dormez mais ne vous reposez pas. La difficulté à obtenir une bonne nuit de sommeil et le fait d’avoir trop de travail “au lit” sont parmi les premiers signes d’épuisement.

5 – Mémoire défaillante

Lorsque nous faisons trop d’exercice physique, nous nous épuisons. Il en va de même pour le cerveau lorsqu’il y a un excès d’activité intellectuelle et une pression pour un raisonnement complexe. L’épuisement mental entraîne des difficultés cognitives et vous rencontrez des problèmes de communication, de concentration et de mémorisation des engagements.

“Le problème survient lorsque vous – bourreau de travail ou non – exigez trop de vous-même au travail, au point que le cerveau présente des symptômes qu’il ne peut plus supporter”, explique un neurochirurgien.

Et que faire dans ces situations dues à la fatigue ?

La première étape consiste à identifier les facteurs et à planifier ce que vous pouvez faire pour les combattre. Voyez ce que vous pouvez changer dans votre routine de travail afin de ne pas avoir un fardeau de tâches. La nourriture et le sommeil sont très importants pour ne pas laisser votre corps avoir une faible immunité. Le mieux est de suivre quelques conseils pour mieux manger au travail et pour faire plus attention à la qualité du sommeil.

Un autre conseil est de trouver un sport qui s’identifie, car les activités physiques libèrent de l’endorphine et donnent une sensation de plaisir. Faites de cette activité un rendez-vous à des jours précis de la semaine.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel. “Selon le degré de fatigue, la psychothérapie, l’accompagnement et même le traitement médicamenteux peuvent être des alternatives valables pour le rétablissement”, explique un psychologue. En effet, en cas extrême, il faudrait recourir aux divers médicaments proscrits par votre médecin. Quant à ces médicaments, il faudrait bien faire attention aux effets secondaires notamment la dépression. Cette dépression qui est une maladie suite à un excès de fatigue. A part la dépression, il y a encore d’autres différentes maladies causées par la fatigue.