À quoi sert un traitement homéopathique ?

traitement homeopathique

A l’instar de la phytothérapie, l’homéopathie entre également dans la catégorie des médecines douces.  De plus en plus de personnes se tournent vers ces médecines alternatives, les médicaments traditionnels étant réputés pour avoir de nombreux effets secondaires. Mais, à quoi sert exactement un traitement homéopathique ? Le point.

L’homéopathie : de quoi s’agit-il exactement ?

L’homéopathie repose sur un principe assez simple : celui de la similitude, ou encore le traitement du mal par le mal. Ainsi, cette médecine douce a recours à des substances, qui sont normalement toxiques, mais à faible dose afin de traiter un patient. Pour cela, ces substances sont diluées. D’ailleurs, l’homéopathie ne traite pas les symptômes isolés, mais s’intéresse à l’état du malade dans sa globalité. Cette médecine est aujourd’hui privilégiée pour traiter de nombreuses maladies, pouvant être chroniques ou aigues. D’ailleurs, le traitement homéopathique peut être dispensé à tout âge.  L’homéopathie à elle seule ne suffit généralement pas à traiter correctement une maladie. Il s’agit plus exactement d’un moyen de traitement complémentaire à la médecine traditionnelle. Avant de miser sur ce type de soin, mieux vaut prendre le temps de s’informer avec des livres ou sur des sites traitant du sujet, notamment sur traitement-homeopathique.com.

L’homéopathie : quelles maladies soigne-t-elle ?

Même si les produits homéopathiques sont en vente libre, il est toujours recommandé de demander l’avis d’un spécialiste avant d’entamer un traitement, surtout si l’on cherche à soigner une maladie chronique. Les soins homéopathiques sont particulièrement efficaces pour traiter certaines maladies, notamment les allergies, les infections respiratoires ou encore les problèmes digestifs bénins. Les médecins les prescrivent aussi en cas de maladies respiratoires, comme l’asthme, l’emphysème, etc. Cependant, il est possible d’y avoir recours pour soigner :

Les migraines et les troubles du sommeil Les problèmes articulaires, les douleurs de dos et les maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, la spondylarthrite ou l’arthrite rhumatoïde Les maladies de la peau Le rhume Les otites Les problèmes d’ordre gynécologique (douleurs menstruelles, troubles de la ménopause…) Les maladies oculaires (conjonctivites…) Les problèmes cardiaques.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Ayant également des vertus bénéfiques sur le bien-être, l’homéopathie peut être prescrite pour lutter contre le stress ou encore la fatigue mentale.En cas de carence en fer résultant d’une fatigue extrême, ou d’une anémie ferriprive due à unmanque de fer, on peut aussi miser sur des médicaments homéopathiques, comme le Ferrum Metallicum.

Une mauvaise circulation sanguine ou une insuffisance veineuse peut aussi être soignée grâce à l’homéopathie.  L’organisme étant mis à rude épreuve chaque jour, il est possible de le détoxifier à l’aide d’antioxydant naturel contenu dans les granules homéopathiques. Ces dernières contribuent à prévenir certaines maladies, comme les cancers, les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer, les maladies cardiovasculaires, etc.

L’homéopathie : est-elle vraiment efficace ?

Bien que l’homéopathie se révèle efficace pour traiter toutes sortes de maux, elle ne peut cependant pas être employée pour prendre en charge les situations d’urgence vitale. Ainsi, face à une maladie ou un accident nécessitant une intervention chirurgicale immédiate, l’homéopathie ne sera d’aucun recours. Il est d’ailleurs important de bien identifier les limites d’un traitement homéopathique. Si ce dernier n’apporte aucune amélioration à l’état du patient, il sera nécessaire de consulter un médecin qui pourra prescrire les médications conventionnelles adéquates. Tout comme il ne peut pas contribuer à réparer des os ou des organes malades, le traitement homéopathique n’aide pas à lutter contre les tumeurs cancéreuses. Il peut cependant être préconisé pour les prévenir leur apparition. Même si l’homéopathie se base très souvent sur des produits naturels, elle n’en compte pas moins des effets secondaires. Toutefois, les médicaments homéopathiques sont beaucoup mieux tolérés par rapport aux traitements classiques.