Quelles sont les mutuelles qui remboursent les médecines alternatives ?

Publié le : 03 avril 20234 mins de lecture

Les français ont de plus en plus souvent recours aux médecines douces, aussi appelées médecines alternatives. Elles sont le plus souvent complémentaires de la médecine traditionnelle. Les tarifs établis pour de telles pratiques se révèlent souvent très élevés et la Sécurité Sociale ne prend en charge qu’une infime partie de ces disciplines. D’où l’importance, pour les seniors, de trouver une mutuelle santé qui rembourse ces frais.

Qu’appelle-t-on médecines alternatives ?

Les adeptes des médecines douces recherchent le bien-être physique, émotionnel et mental. Les pratiques reposent sur l’utilisation de moyens naturels et non invasifs pour soulager les douleurs et la fatigue ou pour lutter contre l’anxiété et le stress. Elles ne substituent pas aux médecines traditionnelles mais elles les complètent. Malheureusement ces séances sont à peine couvertes par la Sécurité Sociale voire pas du tout (c’est le cas de la naturopathie ou la sophrologie). Toutefois, dans certains cas (comme l’acupuncture, l’ostéopathie, la mésothérapie et l’homéopathie, seules pratiques reconnues par le conseil de l’ordre des médecins), lorsque ces séances de médecines alternatives sont assurées par un médecin conventionné, une prise en charge partielle de l’Assurance maladie est possible. Le reste à charge pour l’assuré reste important. C’est pourquoi il est indispensable de trouver une mutuelle avec un bon remboursement.

Quelles sont les médecines douces prises en charge par la Sécurité Sociale ?

Une consultation d’acupuncture pratiquée par un médecin acupuncteur conventionné est remboursée à 70 % du tarif de base si elle s’inscrit dans un parcours de soins coordonnés. Si vous consultez un praticien en dehors de ce parcours, la prise en charge chute de 30 %. Il en est de même pour l’hypnose. Suite à une décision de la Haute Autorité de Santé, depuis janvier 2021 l’homéopathie ne bénéficie plus de remboursement de l’assurance maladie. Les actes de sophrologie, naturopathie et ostéopathie ne bénéficient d’aucun remboursement. Il faut donc s’adresser à sa complémentaire santé. Il devient nécessaire de souscrire à une mutuelle santé senior lorsqu’on atteint l’âge de 50 ans.

Quelles sont les mutuelles qui remboursent les médecines douces ?

Devant l’engouement des français pour les médecines alternatives, les assurances ont donc dû s’adapter à la demande croissante de prise en charge de celles-ci. En France, il existe de nombreuses mutuelles qui proposent des remboursements pour les médecines douces. Les garanties et les conditions de remboursement varient selon les formules d’assurance choisies par l’assuré. Il est important de comparer les offres et de choisir une mutuelle santé pour les plus de 50 ans qui corresponde à vos besoins. Selon le contrat souscrit par l’assuré, sa complémentaire santé peut proposer des forfaits annuels sans limitation de séances ou des forfaits par séance. Certaines mutuelles santé proposent des remboursements qui peuvent aller du simple au triple. Il en va de même pour le montant des cotisations qui varie beaucoup d’un organisme à l’autre. Un comparatif des offres des mutuelles santé vous permet de définir celles remboursant le plus de pratiques alternatives. Ainsi, moyennant une hausse des primes, vous pouvez être remboursé totalement ou en partie de vos séances de prévention telles que l’homéopathie, l’ostéopathie ou les cures thermales.
Pour bien choisir sa mutuelle santé senior, il faut identifier ses besoins, puis consulter les offres qui proposent des garanties intéressantes correspondant à vos besoins et enfin se demander si le prix de votre cotisation mutuelle est adaptée à vos dépenses réelles de santé.

Plan du site