L’acupuncture, cette thérapie dont tout le monde parle

L’acupuncture,

L’acupuncture, une pratique de la médecine traditionnelle chinoise, commence à se faire une place importante au sein de la médecine conventionnelle. Une pratique connue pour son efficacité sur de nombreux cas de troubles de la santé, elle vise principalement à rééquilibrer les fonctions physiologiques, psychiques et organiques des patients.

L’acupuncture est ainsi l’une des cinq branches qui forme et fait la force de la médecine traditionnelle chinoise parmi la diététique, la pharmacopée, le massage et les exercices énergétiques. Spécialement pour cette pratique, les méthodes de soin se basent particulièrement sur une approche énergétique et holistique. Selon une pensée chinoise, le corps serait parcouru d’une forme d’énergie vitale, dont le Qi, qui traverse l’organisme le long des méridiens. Il existerait donc douze principaux méridiens qui agissent pour relier les différentes parties de notre corps tout en formant une certaine connexion entre les organes dans le corps et les points d’acupuncture qui se trouvent à la surface de la peau. La maladie étant considérée en chine comme un blocage du parcours de l’énergie vitale dans le corps, l’acupuncture serait la façon de rééquilibrer cette énergie. On utilise ainsi des aiguilles qu’on implante sur un point d’acupuncture se trouvant le long des méridiens. L’acupuncture vient alors en complément des traitements médicamenteux afin de soulager les douleurs et les effets secondaires des médicaments. Toutefois, l’acupuncture vient également en première ligne pour prendre soin de notre bien-être physique. Effectivement, les praticiens dans le domaine proposent des traitements en acupuncture pour maigrir. Par ailleurs, elle est aussi recommandée pour soulager les maux de la grossesse. Une séance d’acupuncture grossesse de temps en temps permet en effet de gérer les différents troubles qui peuvent se produire et aide particulièrement à accoucher plus facilement. Mais une des plus grandes utilités de cette pratique de la médecine traditionnelle chinoise est dans la prise en charge de la douleur suite à des amputations, de lombalgies et des effets secondaires de la chimiothérapie. L’acupuncture faisant partie des pratiques reconnues et acceptées par la médecine conventionnelle depuis peu, les centres de formation commencent à propose des programmes bien étudiés et les cabinets d’acupuncture séduisent de plus en plus de patients. Notons que dans le cas de l’acupuncture paris, voire dans toute la France, la méthode ne peut être pratiquée que par des médecins diplômés, des sages femmes ou encore des chirurgiens dentistes. Ces derniers ayant suivi des formations sanctionnées de diplôme ou d’attestation.