Mieux comprendre les médecines douces…

Définition, avis, crédibilité.
Médecine-douce,-c'est-quoi

Médecine douce, c'est quoi ?

La médecine douce est une catégorie de la médecine qui comprend une variété d’approches thérapeutiques qui boostent la santé naturellement et qui ne relèvent pas du domaine de la médecine conventionnelle. Des recherches sont en cours pour estimer l’efficacité de ce type de médecine alternative.
Différents-types-de-médecine-douce

Types de médecines douces

Plusieurs domaines constituent la pratique de la médecine douce. En outre, de nombreux composants d’un champ peuvent se chevaucher avec ceux d’un autre (un exemple est l’acupuncture, qui est également utilisé dans la médecine conventionnelle). On citera également : l’homéopathie, la naturopathie, l’hypnose, la phytothérapie, le Reiki, le Shiatsu…
Médecine-douce-et-psychologie

Psychologie douce

Certains psychologues estiment que l’intervention de la médecine douce dans la psychologie est logique compte tenu de leur partage de philosophies et d’aspects théoriques comme le prouve ce centre de dépression et de psychothérapie centredeladepression.org. Certaines pratiques douces peuvent notamment soulager les états anxieux comme le yoga, la méditation…
Médecine-douce-et-loi-française

Douce VS conventionnelle

La médecine alternative a longtemps été dans la ligne de mire des professionnels de la médecine conventionnelle. Certaines médecins estiment notamment que les allégations thérapeutiques faites pour les traitements alternatifs ne sont ni reconnues par l’éthique médicale ni fondées sur des preuves plausibles. Aujourd’hui les médecines douces sont de plus en plus utilisées en complément des traitements médicamenteux.

Médecine douce et sommeil

Insomnies, difficultés d’endormissement, réveils nocturnes… Certaines branches de la médecine douce peuvent vous soulager de manière naturelle en évitant la prise de somnifères. Sachez que les médecines douces, l’homéopathie et la phytothérapie offrent aujourd’hui des résultats positifs dans le traitements des troubles du sommeil.

Médecine douce et arrêt du tabac

Acupuncture, hypnose, homéopathie, sophrologie, cannabidiol…, comme le site Santé Mag,sont des solutions « douces » qui proposent un réel coup de pouce à ceux qui souhaitent en finir avec le tabagisme. Peu importe votre type de dépendance à la cigarette qu’elle soit physique, psychologique ou comportementale. Si vous avez déjà tenté par divers moyens d’arrêter de fumer et si rien ne semble marcher, certaines médecines douces peuvent vous aider. Prenons par exemple l’hypnose qui permet de réduire les symptômes liés au manque et de diminuer le désir de fumer. Au même titre que l’acupuncture qui stimulera des points spécifiques de votre corps pour faciliter le sevrage.

Médecine douce : des pratiques diverses

Médecine douce : le pouvoir des plantes

Les huiles essentielles


Une huile essentielle est un extrait liquide et aromatique obtenu par distillation à la vapeur d’eau à partir d’une plante, et qui en concentre les actifs volatiles. C’est la quintessence de la plante, sous forme de concentré, elle est très riche en substances actives. Plantes, fruits, herbes aromatiques, fleurs, il existe une très grande variété d’huiles essentielles et autant de vertus.

Les Fleurs de Bach


Dans les années 30, le Dr Edward Bach met au point ses 38 célèbres élixirs floraux. Chaque fleur, selon les recherches du Dr Bach, est associée à un état d’esprit. Les Fleurs de Bach cherchent non pas à soigner une maladie mais à jouer sur les émotions négatives qui peuvent influer sur notre état de santé.